NataLy'on

Les tribulations d'une Nataly en mode On à Lyon
0 commentaires

Street Food Festival, voyage des papilles

Le weekend dernier, Lyon m’a fait voyager avec sa 2e édition du Street Food Festival. Un événement gastronomique à Lyon qui compte 23 étoiles au Guide Michelin, forcément une évidence… Direction les quais de Saône et le cadre atypique des Subsistancesentre amis, pour quelques heures gourmandes aux quatre coins du monde.

Le Street Food Festival était l’occasion de découvrir de nouvelles saveurs venues d’horizons lointains avec cette année la Colombie, le Mexique et Honk Kong à l’honneur. Entre burgers, tapas empanadas et tortillas, ce n’était pas moins de 45 cuisines différentes préparées par des chefs étoilés ou des artisans passionnés.

L’ambiance un peu (beaucoup) bobo, musicale et très inspirée côté évasion était au rendez-vous. Les longues tablées où chacun pouvait partager avec son voisin connu ou inconnu semblaient connaitre un réel succès tellement la place y était rare 🙁 Quelques tables ou bancs supplémentaires auraient été les bienvenus.

street food festival

Une fois à l’intérieur, passage curieux par la Cocktail Factory où l’on retrouve les meilleurs Brian Flanagan de Lyon. Pour une fois, nous avons boudé Black Forest Society qui n’avait pas emmené nos cocktails préférés pour découvrir The Monkey Club et sa potion d’amour légèrement poivrée.

Sous la verrière, la halle principale de la Street Food nous a alléché avec ses dim sum, ses tortillas sauce chocolat ou guacamole, ses empanadas à la viande et ses frites de manioc. Difficile de faire un choix… Première tentation, l’intemporel guacamole revisité avec succès par Animal Kitchen. Les nachos maison étaient craquantes et le guacamole relevé et goûteux. Un peu plus loin, gros coup de cœur pour L’Arsenic et ses cornets d’encornets cuits à la plancha, ses pommes de terre fondantes et ses cacahuètes. Un mariage subtil et inédit. Belle découverte aussi côté Food-Truck avec les Burgers de Kry’s. Un pain brioché artisanal et des saveurs originales (dommage pour la rupture de stock de frites maison). Enfin, impossible de ne pas finir sur une note sucrée dans le Sugar Hangar avec les délicates pavlova faites avec amour par les girls de Konditori. Des meringues délicates, craquantes et moelleuses, accompagnées de surprenants mélanges sucrés.

street food festival lyon

Côté budget, les jetons Miams disparaissaient à vue d’œil ou plutôt à vue de papilles… Gros bémol pour l’entrée payante, 5 euros par personne pour entrer ET consommer, un concept un peu abusif de plus en plus répandu qui m’échappera toujours. Une soirée bien sympathique et gourmande à souhait. Le lendemain ça sera brocante sur les pentes de la Croix Rousse, une journée riche en émotion… à suivre…

 

Share This:

Laissez un commentaire