NataLy'on

Les tribulations d'une Nataly en mode On à Lyon
0 commentaires

Redécouvrir Lyon, autrement et ailleurs

Voilà deux ans déjà que j’ai été débarquée à Lyon. Tout le monde me vantait ses beautés que je n’ai pas trouvées. Enfin pas tout de suite… Deux ans à errer dans cette ville grise, sans sable et sans vague. Mais je crois que je n’avais pas posé mes valises du bon côté… Moi qui rêvais de la mer, lui qui m’avait promis un océan. Nous avons enfin trouvé un compromis, une (presque) île…

Nous voilà donc posés aux Terreaux et je revis ! Voilà enfin le Lyon que j’aime, celui des lieux atypiques, des découvertes gourmandes et de la nuit. J’aime Lyon la nuit… Installée dans un immeuble pour Parisienne, au dessus d’une pile de vinyles et de boites de santiags, j’observe ce Lyon peuplé de hipsters et de bikers, de cantatrices et de bouquinistes.

Ma rue est l’une des plus anciennes de Lyon. Au moyen âge, c’était une des portes d’entrée de la ville avec une sentinelle dans sa tour. La Lanterne était son feu et c’est aujourd’hui ma rue comme ce fut celle d’Alphonse Daudet.

Me revoilà à Lyon, l’autre Lyon, de l’autre côté du fleuve presque jour pour jour deux ans après. J’attends avec impatience de vivre la Fête des Lumières dans son coeur cette fois et en attendant Lyon et moi, on s’apprivoise.

 

Share This:

Laissez un commentaire