NataLy'on

Les tribulations d'une Nataly en mode On à Lyon
0 commentaires

Les traboules de Lyon, passages d’un autre temps

500 ! Il n’y aurait pas moins de 500 traboules dans Lyon ! Si j’en crois les guides touristiques, on en dénombre 215 dans le Vieux Lyon, 163 à la Croix Rousse et 130 sur la Presqu’île… De quoi largement occuper nos weekends… Mais une traboule, kézako ?

À Paris, on a les passages couverts de magnifiques verrières. A Marseille, on a… le Panier ? (je n’ai pas trouvé d’équivalent). Et à Lyon on a les traboules – directes, en angle, rayonnantes ou à détours – ces passages qui nous amènent d’une rue à l’autre. Cet incroyable patrimoine est une particularité lyonnaise de plus après les bouchons et les gones.

Succession d’allées étroites et de cours intérieures, chaque traboule est différente, avec son bout d’histoire, son personnage célèbre ou son architecture atypique. Si au Moyen Âge elles permettaient de rejoindre les bateaux à quai sur la Saône, elles ont permis à la Résistance de s’organiser en 39-45. Aujourd’hui, elles ressemblent à des patios paisibles abritant des galeries, des boutiques, une fontaine parfois et quelques curiosités.

On y va à pied et on traverse la traboule en silence pour ne pas déranger les habitants. C’est un moment privilégié entre murmures et pas feutrés. J’aime les clairs obscurs de ces galeries, les odeurs s’échappant des cuisines des gens qui vivent là.

J’aime n’avoir qu’à traverser le pont pour y être, de préférence en hiver, quand c’est plus calme. L’atmosphère y est tout autre, plus authentique. Mon endroit de prédilection ? Mandragore, une échoppe médiévale au fond d’une traboule, pour l’ambiance, les habits d’époque et les amulettes… Mais il me reste encore de nombreuses traboules à découvrir et pour lesquelles j’aurais très certainement un coup de cœur, et encore un.

Si vous avez envie de « trabouler » vous aussi visitez les traboules de Lyon et munissez-vous de l’appli qui vous guidera.

Plus de photos

 

 

 

Share This:

Laissez un commentaire